Archive

Posts Tagged ‘amour’

Le temps continue de passer…chapitre 4

juillet 26, 2011 1 commentaire

Le temps continue de passer…chapitre 4

Mon but dans la vie c’est d’être heureux…Aujourd’hui, je suis amoureux et pourtant si loin d’être heureux…
Imaginez-vous l’effet que ça fait de voir un jour son monde s’effondrer ?
Imaginez-vous l’effet que ça fait de vivre d’illusions passées ?
Je pensais que je ne pourrai plus la regarder, que je ne pourrai plus l’approcher et pourtant, depuis cet évènement, notre amitié s’est intensifiée !
Mais je n’avais plus envie de rêver, alors j’ai abandonné. Je suis allé voir ailleurs, en quête de bonheur… j’ai cru l’avoir trouvé, mais il s’est si vite envolé… Il m’a juste laissé un goût amer et un profond désespoir dur a soigné. Mais Manon par sa simple présence m’a sauvé. Son amitié, sa beauté, son être…tout ce qui peut paraître en elle m’a redonné l’espoir, l’envie de vivre et d’espérer…
J’ai compris après m’être totalement éloigné, je l’ai compris après m’être égaré…
A chaque peine, elle était là. Et dans mon cœur s’intensifie cette flamme, au plus profond de mon âme, je ne vivais que pour elle. Je sentais que notre relation évoluait, je ne voulais pas me l’avouer, mais pourtant c’était bien vrai…
Aujourd’hui on se voit encore plus souvent qu’avant. Nous ne sommes plus des enfants, nous sommes des adultes matures. L’œuvre que nous avons créée est pure. Que nous réserve le future ?
Notre relation est ambiguë, j’ai enfin compris le chemin parcouru. On me dit que notre relation est assez étrange. Elle est mon ange. On me dit qu’on n’est plus que des amis que ça ne fait aucun doute là-dessus. Qu’on est au-dessus du stade amitié et pourtant je ne sais pas où me situer. Peut-être à cause de mon échec…
Une erreur mais deux ! Cette fois, je serai heureux… mais j’ai peur d’échouer, j’ai aussi peur de le regretter. J’ai peur de me lancer, j’ai peur d’exister…
C’est ma quête du bonheur, une quête dans laquelle je suis censé avancé, une quête dans laquelle je ne cesse de reculer…
J’ai peur de la vie, de ce qu’elle a de plus jolie…peur d’être trop pressé, de ne pas assez patienter, peur d’échouer, peur d’être un artiste raté, mais surtout la peur d’aimer….
Le temps passe et continue de passer ! Qui sait de quoi demain est composé !…
Renaissance, jouissance, ou déchéance ???

Voilà le résumé de mes cinq dernières années, une histoire qui pour des raisons que j’ignore encore me semble inachevée, voir même dans son écriture raté…le style est saturé et mes rimes ne sont pas du tout travaillées. Je livre ce texte avec la plus grande simplicité, c’est ainsi qu’il m’est arrivé. Ne cherchant pas à améliorer la vérité, c’est sans artifice que je me livre à vous…lisez, comprenez, réagissez…c’est avant tout la quête d’un idéal…souvenez- vous le temps passe et continue de passer…à trop attendre tout peut vous échapper!Moi je ne suis pas encore arrivé au bout de ma quête, je continue doucement mais sûrement. J’avance, je recule, parfois je tombe…Tout comme un enfant, j’apprends…C’est la vie !
(to be continued…)

(Un texte que j’ai écris et initialement publié sur Lexode.com le 06/05/2007 vous en pensez quoi?)

Catégories :histoires Étiquettes : , , , , , ,

Le temps continue de passer…chapitre 3

juillet 19, 2011 Laisser un commentaire

Le temps continue de passer…chapitre 3

Voilà que par le plus grand des hasards à une réunion je la revois. Elle n’a pas changé. Toujours aussi belle, j’ai senti dans mon dos me pousser des ailes. Une jeune fille qui avait les mêmes traits qu’elle, loin d’être jumelle, c’était sa grande sœur… une fille au grand cœur !
Content d’avoir retrouvé celle qui m’a tant fait rêver, heureux d’avoir lié de nouveaux liens d’amitié, je ne pouvais m’empêcher d’être triste. Je ne lavais pas oublié mais avec une autre fille ma chance j’avais tenté…Triste et satisfait, je ne pouvais lui offrir que mon amitié, sans rien d’autre espérer…
Nous avons passé pas mal de temps ensemble à se parler. Elle ne me laissais pas indifférent, j’étais un être changeant.
Après l’avoir revu ma relation de couple a commencé à se dégrader, en tout cas c’est ce que j’ai remarqué…
Mais lorsque mon cœur de nouveau était lire de pouvoir se donner. Voila que j’ai gaffé. Je n’en pouvais plus il fallait que je lui avoue. Il fallait que je lui dise tout. Un jour après le ciné, nous nous sommes du groupe écarté. Je lui ai dis que je l’aimais mais visiblement ça l’avait déstabilisé. Ce jour-là, mon rêve s’est achevé par une grande déception. Depuis ce jour j’avais mis fin à ma mission…
Enfin, c’est ce que je croyais….L’amour ne se contrôle pas, avec le temps on apprend ça !
Nous n’étions que des enfants, aujourd’hui, j’ai un cœur changeant…Amoureux malheureux, j’avance et recule dans ma quête du bonheur !

( A suivre mardi prochain!)

( Un texte que j’ai initialement écrit et publié sur Lexode.com le 06/05/2007)

Catégories :histoires Étiquettes : , , ,

L’amante d’un soir

juillet 13, 2011 Laisser un commentaire

L’amante d’un soir

Brutale et triste période de ma vie,
Douce et belle mélancolie,
Nouvel idéal, nouveaux espoirs,
Croire en un nouveau départ.
Sortir de ce gouffre hideux Pour atteindre enfin le statut d’amoureux
Poésie nouvelle et éternelle, Déploie tes ailes,
Donne de la légèreté à ma plume,
Alimente le feu de mon âme qui se consume…

Pourchasser la perfection,
Etre aux prises avec ses émotions.
L’imparfait triomphant toujours,
J’écrivais un jour : « L’amour est mort et le corps jouit,
Destiné de malappris, Destin de bandit.
Un éloignement concret, Une réalité marquée »
Ô oui je délirais, J’écrivais à l’imparfait…
Le présent a d’autant plus de valeur
Qu’aujourd’hui, j’ai trouvé une nouvelle source de bonheur…
Je l’exploiterai jusqu’à la tarir,
Je l’aimerai jusqu’à la faire jouir.
Croyez- vous en un amour pur ?
Non ?!La vie n’a décidément pas de futur.

Brutale et triste période de ma vie,
Douce et belle mélancolie,
Nouvel idéal, nouveaux espoirs,
Croire en un nouveau départ.
Sortir de ce gouffre hideux Pour atteindre enfin le statut d’amoureux
Poésie nouvelle et éternelle, Déploie tes ailes,
Donne de la légèreté à ma plume,
Alimente le feu de mon âme qui se consume…

Ô triste et sombre période de ma vie,
Comme je suis heureux de t’avoir trahit.
Cette nouvelle amante, joie…
Plus douce, plus jolie,
plus intéressante que toi…
Ô que non, je ne la délaisserai pas !
Elle a une réelle importance pour moi,
Pourquoi continuer de t’acharner ?
Dans mon cœur son visage est ancré.
Oui encré, comme ces mots sur le papier Témoins assurés Du nouvel amour déclaré…
Tu n’as rien à m’offrir dans cette société matérialiste,
Plus le temps d’être triste soit réaliste !
Aimes- tu le plus noble des sentiments
Non, me dis-tu.
Tu te satisfaits de simples tourments…

Brutale et triste période de ma vie,
Douce et belle mélancolie,
Nouvel idéal, nouveaux espoirs,
Croire en un nouveau départ.
Sortir de ce gouffre hideux Pour atteindre enfin le statut d’amoureux
Poésie nouvelle et éternelle, Déploie tes ailes,
Donne de la légèreté à ma plume,
Alimente le feu de mon âme qui se consume…

Je ne t’ai pas encore célébré,
Ô joie, ne m’en veux pas !
Mon cœur palpite encore de cette douce émotion,
Mon corps tremble sous la pression…
Est-ce moi le responsable de tout cela ?
Est-ce moi qui tire le meilleur de toi ?
Par hasard on s’est parlé,
Ô belle et douce destiné…
J’ai peur, l’avenir reste incertain…
Je t’accompagne mais je reste toujours seul face à mon destin…
Puis- je me blottir contre toi ? Veux- tu faire partie de moi ?
Brutale et triste période de ma vie, Douce et belle mélancolie,
Nouvel idéal, nouveaux espoirs,
Croire en un nouveau départ.
Sortir de ce gouffre hideux
Pour atteindre enfin le statut d’amoureux
Poésie nouvelle et éternelle,
Déploie tes ailes,
Donne de la légèreté à ma plume,
Alimente le feu de mon âme qui se consume…

Un petit texte inspiré après la lecture du recueil « Les Nuits » d’Alfred de Musset en 2009.

Le temps continue de passer…(chapitre 2)

Le temps continue de passer…(chapitre 2)

Me voilà au pied de mon lit, je pense à elle alors j’écris…
C’est le mois de juin, je rêve qu’elle est moi ne fasse qu’un, c’est l’heure du camping dont je vous parlais… Notre histoire va réellement commencer…
C’est l’occasion de se retrouver, après quelques mois passés. Je me souviens avoir avec ma meilleure amie comploté pour faire en sorte qu’elle sache ce que je peux penser d’elle…Ces trois jours étaient magiques, l’ambiance fantastique… Je me souviens des veillées qu’on essayait de sécher, des bons moments partagés ainsi que des personnes rencontrées. Le temps a passé mais dans ma tête tout est claire, ses souvenirs, cette fille, tout est fait pour me plaire. Je me souviens encore de cette tristesse, je me souviens encore de ma déesse…
3 jours passés, des photos échangées et une vidéo que j’ai conservé.
Il y a d’ailleurs bien longtemps que je ne l’ai pas regardé !
La distance a eu raison de mes ambitions, me rappelant la réalité j’étais obligé de renoncer…
Nous n’étions encore des enfants, la distance, le temps…
Mais pleurant de ne plus la revoir, j’ai noyé ma peine dans le désespoir.
De nouvelles filles j’en ai connu, du chemin j’en ai aussi parcouru…
Je regrette de n’avoir pas chercher à prendre ses coordonnées avant de la laisser s’en aller. Nous nous étions promis tout de même de nous revoir dans un an. Je savais que ce n’était qu’une question de temps, même si ce n’était pas certain…Je l’espérai.
Mais comme je le disais nous n’étions que des enfants, mais aujourd’hui j’ai grandi, les choses évoluent et  mon cœur me tue…

( A suivre, mardi prochain pour le chapitre 3!)

( Une histoire écrite et initialement publiée sur Lexode.com le 06/05/2007. Vous en pensez quoi?)

Catégories :histoires Étiquettes : , , , , ,

Le temps continue de passer…chapitre 1

Le temps continue de passer…chapitre 1

La semaine dernière, je vous comptais ici, la première partie de cette histoire…Voici la suite! Bonne lecture!

Assis devant la télé, je me souviens du passé…
Commençons ce récit lorsque j’avais encore 14ans, lorsque j’étais encore un enfant…
C’était un jour de printemps, j’étais encore un enfant…
Je me souviens il faisait chaud et beau. On était en Avril, un samedi à 15heure pile.
J’avais un rendez- vous pour préparer un week end camping qui devait se tenir au mois de juin. Malgré tout mon effort pour être à l’heure, je suis arrivé à 15h30…
Des sourires, des visages connus m’ont accueillis à l’entrée de la salle. Aligné devant la porte au nombre de 4, des filles jusque- là dans ma vie inconnue. Je suis passé devant elle en les saluant. Dieu !qu’elles étaient belles !…
Ensuite lorsque la réunion a commencé, je fus amené à me mettre en binôme avec l’une de ces 4 inconnus pour faire connaissance.
Ce jour là, je peux dire que j’ai eu de la chance. Sur les 4, je suis tombé sur celle qui le plus me plaisait. On a beaucoup parlé, partagé…des information qui jusqu’à l’heure d’aujourd’hui j’ai précieusement gardé…
L’après- midi s’achève, voilà que je deviens chèvre. Ma belle je dois quitter avec beaucoup de regret. Je sais qu’elle ne m’a jamais oublié et que même aujourd’hui de cette après- midi, elle se souvient…
Des souvenirs qui sont miens pour une personne à qui je tiens.
De courts moments, de grands instants…
Le temps ne s’est pas arrêté, il continue de défiler…j’avais 14ans, j’étais encore un enfant…

( La suite mardi prochain)

(Un texte écrit et publié initialement sur Lexode.com le 1/05/2007 vous en pensez quoi?)

Catégories :histoires Étiquettes : , , , , ,

Entre amour et amitié!

juillet 1, 2011 2 commentaires

Entre amour et amitié!

Amour et amitié, un choix difficile à éviter.
Une belle amitié qu’on ne voudrait pas gâcher. Une chance incroyable, une évolution inévitable. Un destin lié, tout semble nous rapprocher…Et pourtant, le doute semble persister.
C’est vrai que j’ai peur de tout détruire. J’ai mis tellement de temps à tout construire. Mais aujourd’hui, j’en viens à me poser la question d’amour et d’amitié. Je sais que notre relation est solide, je sais que notre relation est sincère, je sais que je peux compter sur elle et elle sait que c’est réciproque. On compte l’un pour l’autre…Notre amitié est des autres différentes et pourtant il y a quelques années elle m’a recalé…
Ce doute, cette peur continue de me hanter. Qu’est ce que notre relation peut perdre à évoluer ?concrètement je ne sais pas. Je ne vois aucun point négatif à cela. Notre amitié est si forte que rien ne pourrait détruire ce lien. Pourquoi redouter le pire lorsque le bonheur semble nous sourire ? Qu’est ce que notre relation peut gagner à évoluer ?
Tout ! Une plus grande complicité, plus de moments à partager, deux être enfin complets, un amour parfait ! L’amitié qui nous liait ne sera pas gâchée cet amour sera juste la suite de cette création…
Mais j’ai peur ! Peur d’échouer dans cette mission. J’ai peur d’avoir trop idéalisé notre amitié, que tout ce que j’ai décris n’est que le fruit d’un rêve éveillé. J’ai peur de voir un monde s’effondrer. J’ai peur que cette histoire ne l’éloigne de moi. Elle est tout pour moi…
J’ai peur de la réalité. J’ai peur de la vie de ce qu’elle a de plus jolie…
Cette situation ne me satisfait pas ! Elle est tout pour moi…
L’enjeu est trop grand. Je n’ai pas le courage de me lancer, la réalité est si dure à affronter. Et pourtant, je n’ai rien à perdre logiquement… Je crois en ce que je ressens, cependant, je suis trop lâche pour le lui dire. Avant ça me paraissait si simple, aujourd’hui, je préfère fuir.
Mais un jour viendra, où elle le saura….Mais pour l’instant, le temps se joue de moi,les circonstance font qu’en nous j’ai foie. J’affiche un sourire permanent, alors que j’ai un cœur pleurant. Cette peur qui appelle à renoncer. Il faut regretter pour avancer. Mais à cette heure, je ne sais plus quoi penser…Je veux juste me dévoiler…

C’est l’histoire d’un artiste qui ne peut pas créer, d’un prisonnier enfermé dans une cellule ouverte, d’un jardinier qui a peur des plantes vertes…C’est l’histoire d’un homme incomplet qui a trouvé ce qu’il cherchait…C’est l’histoire d’un homme qui se fait obstacle à lui- même, d’un homme qui n’arrive pas à dire « je t’aime »…
Tout simplement l’histoire d’une vie, voilà pourquoi j’écris !

( Un texte initialement écrit et publié sur Lexode.com le 12/5/2007)

Catégories :histoires Étiquettes : , , , , , , , ,

Que signifie écrire: voici la définition de Juliette.S

juin 29, 2011 2 commentaires

Et si l’écriture était un art…

Le but de ce blog n’est pas uniquement de s’auto centrer sur ma propre expérience et mon rapport à l’écriture. Ce blog est là pour partager ma vision avec celle des autres. C’est dans cette optique qu’aujourd’hui nous accueillons la participation de Juliette sur le thème: « Qu’est ce que l’écriture pour moi? » Notre amie nous a délivré sa pensée sous une forme poétique que je vous laisse découvrir!

Ecrire t’envahira.
Du billet de course à la lettre d’amour, laisse danser ton stylo sur une feuille de brouillon.
Pour que ça rime ou pour changer de rive.
Agite tes doigts sur un clavier.
Les mots sauront te vivifier.
Comme le peintre s’exprime sur sa toile,
C’est sur le papier que tes sentiments, jusque là encore cachés, se dévoilent.
Dans cette simple suite de syllabes qui te séduit, tu comprends mieux ta vie.
Ecrire t’envahit.

Juliette.S

Et pour vous, qu’est ce que signifie écrire? Vos réactions sont les bienvenues! N’hésitez pas à vous abonner sur la colonne de droite pour être tenu au courant des nouvelles publications en avant première! ^^

Catégories :Témoignages Étiquettes : , , , , , , ,